Initiative conjointe du PCF sur la restauration du paysage forestier (RPF)

Une initiative conjointe du Partenariat de collaboration sur les forêts

Contexte

La mission du Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF) – promouvoir la gestion durable de tous les types de forêts – comporte de s’employer à restaurer les terres dégradées et déboisées. Le PCF reconnaît en effet que, pour que les forêts continuent à jouer leur rôle crucial en contribuant à stabiliser le climat mondial, fournir un habitat à une biodiversité menacée et assurer les moyens de subsistance de quelque 1,6 milliard d’individus, nous devons travailler ensemble afin de remettre en état la vaste part du domaine forestier qui a été perdue ou dégradée au fil du temps.

En avril 2017, les membres du PCF ont approuvé une initiative conjointe portant sur la restauration du paysage forestier (RPF). Au travers d’une coopération étroite avec les membres du Partenariat, les objectifs de cette initiative commune ont été développés et ont pris la forme d’un projet soutenu par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), intitulé «Fostering Partnership to Build Coherence and Support for Forest Landscape Restoration» (encourager les partenariats pour apporter une cohérence et un soutien à la restauration du paysage forestier), lequel a été approuvé par le FEM en juin 2018. Encadré 1: Informations synthétiques sur le projet de soutien du FEM.

Pourquoi cette initiative conjointe sur la RPF?

Ce projet positionne le PCF de façon à ce qu’il joue un rôle de catalyseur pour renforcer le soutien et les engagements nationaux et internationaux en matière de RPF. Il fait cela en exploitant pleinement le rôle du Partenariat, sa composition unique et sa place au sein du système des Nations Unies, dans le but de rendre les programmes de RPF des membres du PCF plus cohérents et de favoriser une mobilisation effective à cet égard, et afin d’accroître la cohérence et l’intégration de la RPF au sein des politiques nationales et internationales, y compris des politiques REDD+; il le fait également en facilitant la mobilisation de financements supplémentaires nécessaires à la RPF.

L’initiative vient appuyer la mise en œuvre effective du Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts 2017-2030 et de ses six objectifs mondiaux relatifs aux forêts, ainsi que des cibles qui leur sont associées, en particulier l’Objectif relatif aux forêts arrêté au plan mondial n°6, à savoir «renforcer la coopération, la coordination, la cohérence et les synergies à tous les niveaux en ce qui concerne les questions touchant aux forêts, notamment dans le système des Nations Unies et entre les organisations membres du Partenariat de collaboration sur les forêts». Le Plan stratégique considère les initiatives conjointes du PCF et la programmation commune comme un moyen essentiel de sa mise en œuvre.

Principales avancées et réalisations au titre de cette initiative conjointe

Mise à jour en novembre 2020

Le projet a fait des progrès significatifs en faisant avancer un certain nombre d’initiatives et de résultats, et il est sur la voie de réaliser les effets escomptés concernant le renforcement de l’appui et des engagements nationaux et internationaux en matière de RPF.

Parmi les principales réalisations à ce jour, citons:

  • Un atelier international de partage des connaissances, intitulé «Best Practices for Implementing FLR in South Asia» et portant sur les meilleures pratiques de mise en œuvre de la RPF en Asie du Sud, a été présenté par l’IUFRO au Sri Lanka en août 2018.
  • L’ouvrage complet Guidelines for Forest Landscape Restoration in the Tropics, lignes directrices pour la restauration du paysage forestier dans les tropiques, élaboré par l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), a été publié en novembre 2020.
  • Un guide composé de 10 modules, «Turning restoration into a sustainable business: A guide to developing bankable business plans» (en anglais), qui se propose d’aider les associations et les petits producteurs à développer des plans d’entreprise axés sur la restauration, a été conçu par la FAO. Le guide est actuellement mis à l’essai au Kenya et en Zambie.
  • «Restoring Landscapes Together» (restaurer les paysages ensemble), un événement sous forme de table ronde et d’atelier sur le rôle du secteur privé dans la restauration des forêts en Thaïlande, a été présenté par le Département des forêts royal thaïlandais, la FAO et l’UICN à Bangkok en février 2020. Plus de 40 éminents représentants du secteur privé ont assisté à l’événement, qui préconise le développement d’une stratégie de financement forestier durable et la mobilisation de financements pour la RPF en Thaïlande.
  • Comme contribution à l’étude de l’Initiative sur l’économie de la restauration des écosystèmes, la FAO, la CDB et le CIFOR ont développé un outil de collecte de données pour évaluer les bénéfices des initiatives de restauration des écosystèmes. L’outil est actuellement expérimenté au Sahel et dans d’autres régions.
  • Une publication de l’UICN sur les liens entre les Objectifs de développement durable (ODD) et la RPF, «Forest Landscape Restoration pathways to achieving the SDGs», a été rédigée en vue de la quatorzième session du FNUF et d’autres instances et événements importants.

Regard sur l’avenir

La pandémie actuelle de Covid-19 a affecté la réalisation en temps voulu d’un certain nombre d’activités, aussi le projet a-t-il été prolongé jusqu’en avril 2021. Les partenaires du projet sont en train de travailler afin de mener à bien l’ensemble restant d’activités prévues.

Travail en cours essentiel devant être achevé avant la clôture du projet

  • Le développement de propositions «bancables» en matière de RPF en Thaïlande et en Guinée-Bissau, avec l’appui du FNUF et de l’UICN.
  • Un rapport de l’UICN, «Tackling global challenges by integrating Protected areas and Forest Landscape Restoration approaches», qui identifie les opportunités et émet des recommandations concernant l’intégration des aires protégées et des initiatives de RPF en vue d’obtenir des résultats environnementaux et sociaux plus importants.
  • Un rapport de la FAO sur les programmes de restauration des paysages forestiers des membres du PCF dans 10 pays d’Afrique, identifiant les opportunités et offrant des recommandations afin de tirer parti des synergies.
  • Un atelier, mené par l’ICRAF, sur l’exploitation des synergies dérivant des initiatives de RPF des membres du PCF au Kenya.
  • Un atelier mené par l’IUFRO et l’OIBT sur les approches et les outils innovants en matière de RPF.
  • Un outil permettant d’évaluer les conditions favorables à l’investissement privé dans la RPF, développé par le PNUE.
  • Du matériel de sensibilisation du PNUD sur le vaste rôle joué par la RPF et les forêts pour relever les défis mondiaux.
  • Plusieurs événements de haut niveau et/ou ateliers promouvant la RPF auprès de diverses instances, appuyés par le CIFOR.
  • Un rapport de synthèse exhaustif de l’UICN sur les expériences menées et les résultats obtenus au titre de cette initiative conjointe, avec des recommandations pour aller de l’avant dans la mise en œuvre de la RPF.

Contact

Pour toute question ou information supplémentaire concernant cette initiative conjointe sur la RPF, veuillez contacter le coordonnateur du projet à l’UICN, Joshua Schneck, à l’adresse [email protected]